FORMATION ANNULEE

Module (12h) : Pratiques de l’écrit en classe de FLE

Niveaux des apprenants ciblés :
A1 à C1

Objectifs de formation :
Alors que l’entrée dans l’écrit en langue étrangère peut parfois effrayer ou rebuter les apprenants, nous nous efforcerons au cours de ce module de redonner du plaisir aux pratiques de l’écrit dans la classe de FLE.
- Revoir les enjeux liés à l’écrit en didactique des langues et du FLE, ainsi que l’articulation entre lire et écrire en didactique de l’écrit ;
- Intégrer et travailler efficacement des textes littéraires dans une séquence pédagogique ;
- (Re)découvrir un éventail d’activités ludiques, collaboratives et/ou artistiques favorisant la pratique de l’écrit en classe ;
- Créer et animer des activités favorisant les interactions et la collaboration entre les apprenants.
- (Re)découvrir les notions de texte support, de contrainte, d’imitation et de variation, d’écriture collaborative ;
- Donner des outils pour une didactique de l’écrit via le numérique.

Modalités de travail :
Le module s’appuiera sur des apports théoriques et méthodologiques pour ensuite déboucher rapidement sur des mises en situation. Les apprenants seront invités à mettre en œuvre les démarches proposées, et à s’atteler à la tâche de produire du matériel pédagogique directement exploitable en classe. Pour cela, ils travailleront alternativement en binômes ou en petits groupes afin de se nourrir des apports de chacun.

Éléments bibliographiques et sitographiques :
Barthe, M., Chovelon, B., Philogone, A.-M. (2015), Le français par les textes A2-B1, PUG
Barthe, M., Chovelon, B., Lectures d’auteurs B2-C1, progresser à l’écrit avec la littérature française, PUG
Bouchard, R., Kadi, L. (2012), Didactiques de l’écrit et nouvelles pratiques d’écriture, Le français dans le monde Recherches et applications n°51
Carenzi, C., Metton, C., Nachon, A. & Nugue, F. (2012), A propos A2, méthode d'apprentissage du français langue étrangère, Grenoble, PUG
Causa, M., Mègre, B. (2009), Production écrite niveaux C1-C2, Didier
Dupleix, D., Mègre, B. (2007), Production écrite niveaux B1-B2, Didier
Tagliante, C. (2006), La classe de langue, Paris, CLE International
Espace virtuel des Editions Maison des Langues : https://espacevirtuel.emdl.fr

Atelier d’ouverture (2h) : Briser la glace en écrivant et en lisant

Niveaux des apprenants ciblés :
A1 à B2

Objectifs de formation :
Créer un esprit de classe est essentiel, en début de formation, afin de mettre en confiance les apprenants. Pour cela, il faut que chacun se sente reconnu en tant qu’être unique dont on prend en compte, en tant qu’enseignant, les acquis et les potentiels d’apprentissage.

Modalités de travail :
Les activités proposées pendant ce temps d’ouverture permettront de « briser la glace », de « créer le groupe » entre les stagiaires et de réfléchir à l’emploi de ces activités dans la classe. Elles tourneront autour de la thématique de la semaine : la lecture et l’écriture.

Éléments bibliographiques :
Girard, A., (1999), Voulez-vous jouer avec moi ?, Brochure CUEF, Grenoble III
Lemeunier V., Cardon J. et Gracia M. (2010), En jeux, Canopé, CRDP Guyane.
Silva, H. (2008), Le jeu en classe de langue, Paris, Coll. Techniques de classe, CLE International.
Weiss, F. (2001), Jouer, communiquer, apprendre, Paris, Hachette.

Ateliers pédagogiques (2h30)

Contes rendus, au fil de la plume

Niveaux des apprenants ciblés :
A2 à B2

Objectifs de formation :
Le conte est le récit des origines, le premier à avoir existé, d’abord à l’oral, puis à l’écrit. La diversité des types de contes, ainsi que leur brièveté, rendent ce support facilement utilisable dans la classe, notamment pour les activités de lecture et d’écriture créative.

Modalités de travail :
En pratiquant par eux-mêmes les activités présentées et proposées, les participants pourront mieux les goûter, et seront en mesure de les adapter à leurs besoins propres, dans leurs groupes-classes.

Éléments bibliographiques :
DE FREITAS S. (2018), Porter sa voix, s’affirmer par la parole, Paris, Le Robert
M. LAUGINIE, A. (2017), Il était une fois des contes, Grenoble, PUG
POPER,A. (2004), Le conte au service de l’apprentissage de la langue, Paris, Retz
 

Pratiquer l’écriture collaborative à l’aide du numérique.

Niveaux des apprenants ciblés :
A2 à B2

Objectifs de formation :
Concevoir et mettre en place des activités d’écriture collaborative dans la classe pour que les apprenants co-construisent des phrases, des textes, des questionnaires et interagissent à l’écrit à l’aide d’outils numériques.

Modalités de travail :
Nous verrons et pratiquerons différents exemples d’activités puis réfléchirons ensemble pour construire ou adapter des activités utiles dans les différents contextes d’apprentissage à chaque pratique de classe.

Éléments bibliographiques et sitographiques :
Ouvrage :
HIDDEN, MO. (2013), Pratiques d’écriture – Apprendre à rédiger en langue étrangère, Paris, Hachette.
Articles :
GILLIOT, J.-M, (2012), « Ecriture collaborative : varions les styles », Les Cahiers pédagogiques, en ligne à http://www.cahiers-pedagogiques.com/Ecriture-collaborative%E2%80%89-varions-les-styles%E2%80%89
MASSE, O, L’écriture collaborative en FLE, Agito, en ligne à : https://agi.to/podcast/collaborer-pour-ecrire-les-agites-du-fle-01/
Sites :
PADLET : https://padlet.com
FRAMAPAD : https://framapad.org/fr/
GOOGLE DRIVE/CLOUD : https://www.google.com/drive/
 

Entrer dans l’écrit du français

Lien Phonie-Graphie : comprendre le système graphique du français
L’orthographe du français est réputée pour son opacité et ses chapelets d’exceptions. Pour autant, du point de vue des apprenants, la complexité ne se situe pas où l’on croit. Maîtriser le code graphique du français suppose de comprendre et de reconstruire explicitement les liens qui régissent le passage de l’oral à l’écrit en français. Or, l’enseignement de la graphie, généralement conçu comme un patchwork de règles disparates, laisse trop souvent l’apprenant démuni et seul face à ce système qui combine approche phonographique, morphologique et historique.
Cet atelier propose de mettre en évidence les régularités et les enjeux de la transcription graphique du français en lien avec les difficultés qui se posent aux apprenants allophones pour entrer dans l’écrit du FLE.

Éléments bibliographiques et sitographiques :
BRISSAUD, C. & COGIS, D. (2011) Comment enseigner l’orthographe aujourd’hui ? Paris : Hatier.
CATACH, N. (1978). L’orthographe. Paris : PUF.
CHEVROT, J.-P. (1992). Pourquoi et comment l’apprentissage de l’orthographe influence la prononciation. Lidil, 7, Des lettres et des sons. Grenoble : ELLUG.
COGIS, D. (2005). Pour enseigner et apprendre l’orthographe. Nouveaux enjeux. Pratiques nouvelles. Ecole/collège. Paris : Delagrave Editions
RAFONI, J.C. (2007). Apprendre à lire en français langue seconde. Paris : L’Harmattan.
Ecrire à partir des textes littéraires
 

Poésie contemporaine : de la lecture à l'écriture

Niveaux des apprenants ciblés :
A partir de A2

Objectifs de formation :
Sensibiliser à la poésie contemporaine et à ses usages possibles en cours de FLE, notamment par les ateliers d’écriture.

Modalités de travail :
Lecture de textes et mise en pratique par des ateliers d’écriture à différents niveaux à partir de plusieurs textes de poètes contemporains ; partage des ateliers.

Éléments bibliographiques :
Bruno VERCIER et Dominique VIART, La littérature française au présent, éd. Bordas, 2005
Loïc DEMEY, Je d’un accident ou d’amour, Cheyne éditeur, 2014
Marlène TISSOT, Lame de fond, éd. La Boucherie littéraire, 2016