Park Geun-hye, née le 2 février 1952 à Samdeok-dong, est une femme d'État sud-coréenne, présidente de la République de 2013 à 2017.
Geun-hye est diplômée du lycée Seongsim de Daegu en 1970. Elle obtient une licence en génie électrique de l'université Sogang en 1974 puis elle étudie le français au CUEF de Grenoble. Elle est contrainte de rentrer en Corée après l'assassinat de sa mère. Park est alors Première dame de la Corée du Sud au côté de son père, assassiné également en 1979.
De 1998 à 2012, elle sera députée à l'Assemblée nationale sud-coréenne. Elle est élue présidente de la République en décembre 2012, devenant la première femme chef de l'État sud-coréen.
En novembre 2016, elle est accusé de corruption et des centaines de milliers de sud-coréens manifestent pour demander sa destitution.
Ses pouvoirs sont suspendus par un vote de l'Assemblée nationale le 9 décembre 2016. Elle est arrêtée le 30 mars 2017, et est emprisonnée depuis cette date.
Mis à jour le  8 février 2018