La fac sans le masque !

Vie étudiante
Dans le cadre du cours de DUEF B1.6, les étudiants ont interviewé 27 personnes à l’Université pour découvrir leurs impressions sur la suppression des masques. Voici leur conclusion !

À partir du 14 mars, porter le masque n’est plus obligatoire à l'Université. Après ce changement, nous avons mené l’enquête.
Il y a 78% des personnes interrogées à l’Université qui sont soulagées de ne plus porter de masque. Il y a beaucoup de raisons pour expliquer leur opinion. Par exemple, certains ont dit que sans masque, les relations et la communication entre les personnes étaient améliorées. Quelques étudiants étrangers ont dit que la compréhension des autres langues est plus facile sans le masque. D'autres personnes ont remarqué le confort : c’est plus facile de respirer l’air, le masque est inconfortable, et les personnes sont fatiguées de porter le masque. Pour certains, les masques créent beaucoup de pollution, alors c’est plus écologique de supprimer les masques. Les personnes qui sont favorables à la suppression des masques se sentent plus libres sans masque et la vie est moins stressante.

Les opposants à la suppression du masque

Selon notre enquête, il y personnes sur les 27 interrogées qui préfèrent garder le masque. Certaines s'inquiètent pour leur santé, car elles pensent que le Covid n'est pas encore terminé. Quelques personnes interrogées ont évoqué la nécessité de porter des masques dans les lieux publics pour se protéger et protéger les autres.
En plus de la santé, il y a d'autres raisons de garder un masque. L'un des interviewés a déclaré : « au début de la suppression du masque, il semblait qu'il manquait quelque chose ». En fait le port du masque est devenu une habitude.

Bilan de l’enquête

Après l'enquête réalisée par les étudiants du CUEF sur « la fac sans le masque » nous pouvons dire que la majorité des étudiants est pour la suppression du masque.

Une expérience de journaliste

La difficulté que nous avons trouvée pour l'enquête est la langue et la communication. Heureusement les personnes interrogées étaient aimables et contentes de répondre à nos questions. Pour les interwiews c'est une expérience intéressante parce que nous prenons le rôle de journaliste.

Merci et bravo à Grace, Allie, Yixin, Muyi, Antonio, Zhouzhou, Donghan, Ji, Sara.

Publié le 14 avril 2022
Mis à jour le 14 avril 2022