"[l'enseignante] a vraiment fait des efforts pour nous rendre l’apprentissage facile malgré les circonstances" Diego
Étudiant sur le campus universitaire de St Martin d'Hères, Diego nous a raconté comment, malgré les difficultés, il a continué de progresser pendant le confinement.

À Grenoble pour une formation en droit à l'Université Grenoble Alpes, le jeune équatorien en a profité pour suivre un cours du soir pour un niveau B2+ en français au sein du Centre Universitaire d'Études Françaises. Très impliqué dans ses études, le confinement ne l'a pas empêché de continuer à travailler ses cours.
Confiné dans une résidence universitaire de la métropole, Diego a, en effet, réussi à poursuivre ses efforts pour que cette période d'isolement soit un peu plus productive.
Grâce à sa motivation et à l'implication de son enseignante, le jeune homme est parvenu avec succès à reprendre les bases de la langue française mais surtout à en maîtriser les règles grammaticales. Même s'il avoue qu'il a été parfois difficile de respecter les horaires qu'il s'était fixés, l'étudiant a, malgré tout, su maintenir un rythme suffisant pour améliorer son niveau de français. Par ailleurs, pour ne pas se sentir trop isolé, le jeune homme est également parvenu à entretenir le contact avec ses proches que ceux ci soient en France ou à Quito, sa ville d'origine.

Pour la suite de son parcours, Diego hésite encore, même s'il pourrait se laisser tenter par un doctorat, ou une poursuite d'études sur Grenoble.